Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La revue de presse Casual Friday des liens du travail. Avec cette semaine une thématique entièrement dédiée au management et au travail à l’UMP. Car l'UMP, c'est du boulot.

Lampe de bureau politique. Commençons par les permanents du siège de l’UMP. Est-il temps pour eux de s’éclairer à la lumière de la T’Light E conçue par Dell ? Ces permettent à la fois d’éclairer son bureau de permanent UMP tout en y connectant ses gadgets technologique offrant à l’utilisateur la possibilité de recharger les batteries de ses tablettes et smartphones sur lesquels il pourra suivre heure par heure la bataille des chefs. Un must.

Pourquoi prendre des responsabilités au sein de l’UMP alors que chef est un métier dégoûtant ? On va manquer de chefs dans les années qui viennent c’est ce que laisse prévoir ce papier du Monde où les cadres ne veulent plus encadrer, où les agents de maîtrise ne veulent plus maîtriser, où les chefs ne veulent plus commander. Pourquoi ? Parce que prendre des responsabilités en période de crise c’est nul, fatiguant, usant, mal payé en retour, y'a qu'à voir François et Jeff, ils veulent être chef et ils sont ridicules. Le chef est une ressource épuisable, épuisante et bientôt épuisée, c’est par là.

L’UMP voudra-t-il remettre les femmes au travail comme l’explique Libération dans ce papier sur le marché  de l'emploi Nippon ? C’est la question qui se pose à un pays vieillissant qui de par son histoire et sa culture a écarté les femmes du travail rémunéré. Il faudrait donc les sortir des taches domestiques pour qu’elles viennent prendre les places postes en attente. Mais dans ce cas, qui va garder les enfants ? Car les femmes, on le sait depuis quelques jours produisent 25 % de PIB (à la louche) non comptabilisé mais valorisé par l’INSEE rien qu’en tâches domestiques gratuites. Pour découvrir ces questions que l’UMP n’a plus le temps de se poser.

Le MEDEF est-il la suppôt, le séide, le complice, le teckel libéral, le chien de garde, le bras armé maléfique de l’UMP dans les négociations qui se jouent en ce moment entre syndicats et patronat (vous remarquerez que Syndicat est pluriel et patronnat toujours singulier alors qu'il y a plusieurs organisations patronales) sur la flexibilité et la sécurisation du travail ? Vous le saurez en lisant le Nouvel Observateur qui fait un point (social-démocrate, social-libéral, social tout court...) sur les négociations en cours. Ici.

Gare au prochain pot de fin d’année dans les open-spaces de l’UMP ! Une étude du site Ashley-Madison (spécialisé dans le TU PRENDRAS LA FEMME DE TON PROCHAIN) prouve à la suite d’une enquête approfondie que 80 % des femmes a déjà fantasmé sur un collègue de bureau et c’est pareil pour les hommes. Les fêtes d’entreprises seraient même la première occasion d’adultère pour les bureaucrates. Alors que faire ? Supprimer les bureaux, mettre tous les UMP sous bromure ou laisser parler les corps via des affinités électives aux urnes bourrées ? Les détails croustillants ici.

Copé et Fillon vont-ils se déguiser en militants pour découvrir incognito ce qu’on pense d’eux dans les permanences de région ? Dans ce cas, ils reprendraient le concept de Patron Incognito sur M6, une sorte de vis-ma-vie d’employé. C’est original, c’est intéressant et ça parle enfin du monde du travail de façon grand public. Des extraits ici.

L’UMP a-t-il un management dingo ? Keljob publie les 6 façons les plus dingues de manager. Prends en connaissance attentivement et dis nous si Copé, Fillon et les Non alignés font mieux, pire ou aussi bien… C’est là.

Imaginez que l’UMP recrute, que vous avez un entretien pour en être le nouveau CM (Community manager). Que faites vous en attendant ? Caca dans les jardinières ? Un striptease ? Vous faites des merguez ? Vous lisez Penthouse ? Vous réviser les questions clés ? Vous prenez votre carte ? Les âneries à ne pas faire en poireautant dans la salle d’attente, c’est là… A lire en attendant votre tour. A moins que vous ne refassiez votre CV qui n’est pas assez moche… Quant à savoir ce que vous ferez après l’entretien ? Vous le raconterez, tiens.

Imaginez que vous êtes salarié de l’UMP et que les 15 derniers jours vous ont rendu bureauphobe ? Essayez donc de comprendre pourquoi et comment avec cet article à lire pour démission, supporter son chômage où renoncer à trouver un travail dans un bureau. La bureauphobie, mode d’emploi par l’excellent Quentin Périnel.

Enfin, l'UMP a accaparé toute votre attention depuis 15 jours. Vous avez cessé de manger, de vous accoupler, de fumer, de sortir, de vous laver pour regarder BFMTV. Et vous avez loupé ce papier du Monde sur les 7 nouveaux métiers de l'internet. Rattrapez-vous ici.