Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rather die than change

Au nom de la diversité culturelle et de la préservation du français il ne faudrait pas laisser aux universités la possibilité de prévoir des enseignements marginalement dispensés en anglais. Et ce sont toujours les mêmes qui bloquent.

Ce sont eux qui depuis des années luttent contre toute sélection à l’université. Ce sont eux qui à l’issue de processus de concertation longs et réels expliquent qu’il n’y a pas eu concertation. Les mêmes réclament chaque année des crédits pour que restent ouvertes les voies de garage où viendront échouer les étudiants qui n’ont pas les codes et qui n’ont pas été mis en garde et qui tenteront une reconversion dans le coûteux privé. Ce sont eux qui depuis toujours veulent la tête des grandes écoles et leur alignement sur l’université. Ce sont les mêmes qui refusent à l’université d’expérimenter ce qui a marché dans les grandes écoles diabolisées. Ce sont ont eux qui ont freiné la réforme des licences et des masters face à la mondialisation des échanges universitaires.

Ce sont eux qui s’appuieront sur cet article 2 pour freiner l’adoption de l’ensemble du texte proposé par la ministre Fioraso comme c'est désormais systématiquement le cas dès qu'on tente de moderniser l'université en France sous la droite comme sous la gauche.

Pas besoin d’être trilingue ou d’un traducteur pour comprendre leur devise.

Rather die than change.