Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le salaire c'est du cul

Les Français n’aiment pas parler d’argent c’est aussi peut-être pour ça qu’ils sont moyennement chauds sur l’utilité d’une totale transparence sur le patrimoine des élus. Peut-être redoutent-ils qu’un jour vienne leur tour. Ils n’aiment donc pas parler d’argent ni de salaire. Et vous connaissez le titre du film "Que les gros salaires lèvent le doigt !"

Longtemps d’ailleurs on n’a pas demandé au candidat au recrutement combien il voulait gagner : on lui a demandé ses prétentions ! Prétentieux-prétentions c’est la même racine et ça en dit long sur notre rapport au salaire, comme s’il n’était jamais pleinement mérité, comme si la possibilité qu’il soit supérieur à celui du voisin vous plaçait dans un inconfort extrème.

Balzac le disait « La joie ne peut éclater que parmi des gens qui se sentent égaux ».

Eh puis les français sont les rois pour noyer le poisson quand on parle de salaire avec plein de mots différents pour le désigner : revenu, émoluments, traitement…et comme si c’était pas assez confus, il y a le brut et le net et pour brouiller encore les pistes sur 12, 13 ou 14 mois sans compter les avantages en nature et les tickets resto. Tout est fait pour que ce ne soit pas simple. Donner un chiffre ? Le supplice absolu pour le Frenchy…

Et côté psychanalyse c’est pire encore. Le synonyme de salaire c’est sanction, châtiment, punition et oui, le salaire de la peur, le salaire de la gloire, le salaire est en Français une contrepartie, une contrepartie obscur comme si l’échange entre force de travail et argent était nécessairement contre nature. Une prostitution, une compromission.

Regardez avec quel sérieux la secrétaire du patron distribue les enveloppes avec son air entendu. C’est même culturel le salaire ! Les éditorialistes de gauche vous expliquent que c’est parce qu’on est un vieux pays catholique et les éditorialistes de droite parce qu’on est un vieux pays socialiste…

On n’aime pas du tout afficher son salaire sauf quand le Point l’Express ou le Nouvel observateur fait son 4e numéro annuel sur le vrai salaire des cadres : généralement les ventes explosent. Normal parce que ce qui intéresse les Français c’est de savoir combien gagne le voisin par rapport à soi. Jamais on ne lui demandera directement. En revanche, on en parlera tout seul sur suisjebienpayé.fr ou comparetonsalaire.com. En vérité, le salaire c’est un peu notre cul…

Oui, le salaire c’est corporel. Lisez ce que dit Jean-Luc Mélenchon sur son argent et vous aurez tout compris. Je m'appelle Jean-Luc Mélenchon. Je suis né le 19 août 1951 à Tanger au Maroc. Je mesure 1,74 m. Je pèse 79 kilos. Ma taille de chemise est 41/42. Ma taille de pantalon est 42. Je chausse du 42. Tous mes cheveux sont naturels et ils ne sont pas teintés.

On lui aurait demandé à de se mettre nu qu’il n’aurait pas fait une meilleure réponse. Le bulletin de paie c’est encore plus intime que le corps. Voilà pourquoi les Français n’aiment pas en parler.

Pire, le bulletin de salaire c’est sexuel, la preuve, quand on demande à un français de vous montrer son salaire il vous répond « Toi d’abord ».

On ne saurait être plus explicite.