Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voilà peut-être la meilleure réponse au Livre noir des DRH qui a semé trouble et indignation dans la profession. Un court-métrage sur le rôle et la méchanceté du DRH au cinéma. Le DRH au cinéma, je vous en causais il y a quelques semaines à la veille d’un colloque sur le sujet. On ne peut pas dire que le DRH au cinéma ait un rôle clé. Il est plutôt un élément du décor. Mortifère le décor.

Il y a quelques films, Ressources humaines de Laurent Cantet, le Voyage du DRH d’Eran Riklis et quelques autres. Dedans c’est toujours pareil ou presque, le DRH se confond avec un bureaucrate qui a pris parti pour le système dominant. C’est comme ça, les DRH ne font pas de bons héros de cinéma. Ils ne font même pas de bons méchants. Pour faire un bon méchant de bureau au cinéma mieux vaut être trader dans Wall Street, informaticien dans un James Bond ou avocat véreux dans La Firme.

Non le DRH ne fait pas recette. En revanche, l’analyse de son personnage au cinéma donne un très bon court-métrage documentaire avec en guest stars des réalisateurs « engagés » comme Gérard Mordillat ou Pierre Jolivet ou des vrais DRH, comme Véronique Darasse DRH de l’Express (qui crève l’écran – attention, je collabore à l’Express) et Bruno Wierzbicki DRH de l’INRA. Ce documentaire de 15 minutes, rythmé, efficace, enlevé a été réalisé par les étudiants en ressources humaines du CFA de l’IGS ce qui prouve une fois de plus qu’être un professionnel aujourd’hui c’est faire et savoir-faire mais aussi…faire-savoir.

Allez, professionnell(e)s des RH, calez-vous 15 minutes dans votre fauteuil. Ca tourne.