Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce matin, je me suis posé la question de la dérision. La dérision sur Twitter est monnaie courante. La dérision c’est l’époque qui veut ça. Alors je me suis demandé comment nos aïeux qui vivaient au moyen-âge pratiquaient la dérision. Je me suis demandé si la leur ressemblait à la nôtre. Et ici, j’ai trouvé un ouvrage qui répond en creux à cette question. Lisez bien l’introduction que je reproduis ici de cet ouvrage intitulé sobrement La dérision au moyen-âge et publié sous la direction d'Elisabeth Crouzet-Pavan et Jacques Verger.

J'ai isolé quelques passages. Fermez les yeux, vous êtes sur Twitter. Fermez les yeux, vous êtes à l'époque médiévale... Il existe de nombreuses similitudes entre les deux époque dans leur façon de moquer et dans le rôle dévolu à la moquerie.Par exemple cet extrait... "Les sociétés médiévales étaient des sociétés où l'individu avait peine à affirmer son autonomie en dehors des réseaux et des groupes dont il faisait partie". Ou encore ce passage : "On existait d'abord dans le regard des autres. D'où l'attachement viscéral souligné des hommes de ce temps à leur honneur et à leur réputation".

Evidemment, comparaison n'est pas raison, mais vraiment je vous invite à lire cette introduction tout en imaginant ce que nos aïeux auraient fait de Twitter s’ils avaient eu la chance (ou la déveine) d’avoir l’électricité et un réseau social...

Bonne lecture.

 

Pour approfondir, on peut lire intégralement l'ouvrage ici.