Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’ai jamais été scout mais quand je vois cette débauche d’articles, de colloques, de livres, d’interrogations sur la génération Y, je ne vois qu’une seule solution. Leur demander comment on manage des jeunes gens. L’idée m’est venue en répondant aux questions de Presse-Citron mais je ne l’ai pas vraiment développée. Petit, je redoutais qu’on m’inscrive chez les scouts. J’avais peur qu’on découvre que je ne savais pas prier, je détestais également l’effort physique. Mais avec le temps et l’expérience, j’ai un peu observé leur mode de fonctionnement. Les scouts, c’est curieux. Tu leurs confies tes mômes pour quelques euros, avec un sac à dos et un sandwich et ils te les rendent 48 heures plus tard crevés, crasseux, mais heureux. Que se passe-t-il entre la dépose et la récupération, je l’ignore. Ce que je sais c’est qu’il est beaucoup question de responsabilités, d’initiatives, d’entraide, de partage et de rigolade. Après tout c’est un programme beaucoup moins pipeau que ce que j’ai pu lire ou entendre au sujet de plans d’entreprises donnant lieu à d’énormes conventions assorties d’énormes projections de transparents… Je sais aussi qu’il est de bon ton de moquer les plus grands qui encadrent le dimanche les plus petits. Je sais de quoi je parle, je me suis moqué. Ben, je le regrette.

Les scouts ce sont des Y qui managent des Z et des Z’. Ce sont eux qui ont peut-être la clé du management de demain (avec ou sans prières, je rappelle qu’il y a des scouts de toutes obédiences y compris des scouts laïcs). Quand je dis la clé du management, je rigole, car si vraiment les managers d’aujourd’hui sont tétanisés à l’idée d’encadrer des jeunes gens de 25 ans, il faut qu’ils fassent autre chose. Ou qu’ils retournent apprendre, chez les scouts.

PS : le premier qui se moque des scouts dans les com', je lui passe la b...au cirage.