Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A l’Ena Juppé, déjà numérique, était surnommé Amstrad en raison de sa vive intelligence. Je laisse à chacun le soin d’évaluer son action en tant que premier ministre et maire de Bordeaux.

Mais c’est un de nos responsables qui a le mieux compris le fonctionnement de la communication à l'heure numérique. Quand ses ennuis judiciaires l’ont conduit à aller souffler un peu au Québec, Juppé a coupé les ponts médiatiques mais a ouvert un blog en écoutant des conseils avisés. C'est même en lisant Juppé que ses fondateurs eurent l'idée du Bigbangblog...

AL1Jup était né. Avec ce blog Juppé a communiqué comme il l’entendait sur un registre discret et dosé jusqu’à son retour en politique ouvrant ou fermant le robinet à sa guise.

Quand il a refait sa vie, Juppé a épousé une femme auteure d'un livre titré La femme digitale… Plus tard encore, Juppé répondait avec humour à Vinvin qui composait des vers sur Hadopi. Il le faisait dans la meilleure émission jamais conçue pour parler d’internet sur internet avec des politiques et des pureplayers…

Enfin, ces dernières heures, il a également fait la démonstration de sa parfaite compréhension de l’usage de Twitter qu’il a utilisé comme une mitraillette à faire propositions et mises au point comprenant que l’accélération des emmerdes de l’UMP et la feuilletonisation de l’affaire contraignait le sage Amstrad à adapter ses messages et à les maîtriser.

Bref, à droite, la petite main d'Alain Juppé sur le net reste le meilleur community manager d’entre eux...