Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce sont les agents dormants de la plein air connexion, le béret vissé sur le crâne qu’ils ont dur. Ils en ont pris plein les moustaches et les mollets depuis des lustres. On les a moqués, raillés, politisés, dé-laïcisés pour mieux les ridiculiser. Ils ont tenu bon. Car ils ont des valeurs bien à eux. Et bien malin qui nous dira si ces valeurs sont de droite ou de gauche. Alors, en douce, ils s’organisent, se serrent les coudes sur la toile et sous la toile, ils avancent en éclaireurs sur les réseaux, ne se montrent pas trop, surtout rester modeste. Parfois ils se manifestent même s’ils ne sont pas dans l’air du temps et pokent à la porte d'une maison de campagne pour demander à remplir leurs gourdes ou à coucher dans la grange. Il est vrai que l’époque est plutôt à la parano infanticide, aux dangers qui menacent derrière chaque platane et à un cynisme de divertissement dont la crise aura la peau (ça c’est ma prophétie du jour). Ils campent dans ce que j’appelle les nappes phréatiques du net. Une vie organisée, une vie de camp retranchée, une vie simple et qui se moque des caricatures. Si j’avais su que je leur ferais tant plaisir en écrivant 1000 signes sur leur science expérimentale du management (et ça grâce à Presse Citron et au Hub Forum et sa Y Gen), j’en aurais fait 10 fois plus sur les scouts 2.0.