Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Edito : Cahuzac, un homme jetable mais pas le seul

La vie politique est curieuse et son agenda taquin. Hier Michel Sapin Ministre du travail a remis à Aude Walker le prix du roman d’entreprise. C’est la 4eme année que ce prix existe. Au moment même (ou presque) où Michel Sapin remettait ce prix littéraire du roman d’entreprise, Jérôme Cahuzac s’apprêtait à démissionner.

Le titre du roman ? Un homme jetable... Ca ne s’invente pas !

On ne s’inquiètera pas pour l’avenir professionnel de Jérôme Cahuzac parti du gouvernement selon ses supporteurs « dans la dignité ». On ne s’inquiète pas car il va pouvoir rapidement travailler, tout en se défendant.

On s’inquiète plutôt pour les hommes et les femmes jetables qui perdent chaque jour leur travail sans que les plus belles voix de la République leur signifient brevets de dignité, encouragements et compassions.

Comparaison n’est pas raison et l’amertume de Cahuzac est sans doute aussi considérable que celle de l’homme ou la femme qui vient de perdre son boulot. C’est néanmoins de ces hommes en CDD et jetables dont il est question dans le roman d’Aude Walker qui a pour décor une centrale nucléaire.

Ces hommes jetables sont des salariés, pas des ministres.