Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

#JeudiConfession : Lavrilleux-Galliano dans Le Point, choisissez...

Il y a cette semaine dans Le Point deux confessions. L’une pour se libérer, l’autre pour revitaliser la marque Galliano sous couvert de consultation dévoyée.

Celle de Jérôme Lavrilleux, est une confession qui fait du bien car elle s’approche du réel, d’une certaine souffrance universelle – celle du lampiste et de l'homme qui regrette - et elle dit ce que l’on soupçonnait déjà. Que la politique française souffre dans son corps de ses grands malades mentaux. Plus que de ses problèmes de financement, elle est malade de cette quête effrénée du pouvoir par de vrais amateurs. Quand je dis amateurs, je parle de gens qui ne savent rien faire, qui n’ont pas de métier et qui par l’élection s’estiment omniscients, polyvalents, compétents quand ils sont exactement le contraire. En réalité, ces gens-là sont incapables et fous d’ambition. Jérôme Lavrilleux touche du doigt cette folie du pouvoir dans laquelle il est tombé, et de laquelle je lui souhaite de se remettre. Il en parle bien, dans son propos transparaît la fatigue, le burn out, le sien et celui du pays.

#JeudiConfession : Lavrilleux-Galliano dans Le Point, choisissez...

Il y a dans Le Point un autre entretien. Celui-là est une belle trahison de la psychanalyse dévoyée en opération publicitaire pour le sauvetage marketing de John Galliano l’homme qui crie Heil Hitler à la terrasse d’un café. Galliano et Hitler je m’en tape. Le premier n’est pas le dernier imbécile à crier le nom du second. Ce qui me chagrine c’est de constater que Boris Cyrulnik lui tient le crachoir et que ce crachoir, loin d’être enfermé dans l’intimité du cabinet d’analyse est mis en scène. Odieux contresens contemporain qui ouvre aux quatre vents l’intimité du couturier résilient dans un dialogue digne de la psychologie de bazar des romans Arlequin… Voilà donc l’affiche, le malade star en consultation chez le psy star tout ça pour permettre de relancer la machine à cash, relancer la marque en lessivant le créateur. Du blanchiment d’image en quelque sorte. Heil Marketung !

Lisez les deux entretiens. Par chance ils sont dans le même magazine, les paillettes du second rehaussent l'éclat des vérités du premier.