Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Van Gogh ce kamikaze...

Le prochain numéro de #LaGrandeExpo sur Paris Première sera consacré à Van Gogh. Vous serez frappés par trois choses dans ce documentaire qui sera diffusé samedi 1er février à 18h55 . Vous découvrirez d'une certaine façon que Van Gogh était une sorte de kamikaze.

A travers la bande son. La production a choisi de sonoriser Van Goh avec Joy Division, Clash et quelques autres groupes bien connus de vos services. Et c’est vrai qu’il y a quelque chose de pop-rock chez Van Gogh, un truc un peu déjanté, un peu suicidaire, un peu hors de contrôle qui fait penser au No future des Punks, au suicide de Ian Curtis...et au suicide tout court évidemment. Oui, Van Gogh était un suicidaire mais il partageait sa pulsion de mort avec le reste du monde faisant dire à Artaud "« Nul n’a jamais écrit ou peint, sculpté, modelé, construit, inventé, que pour sortir en fait de l’enfer. » C'est sur ce constat que le Musée d'Orsay proposera du 11 mars au 3 juillet prochain une expo qui porte le titre "Vang Gogh ou le suicide de la société" du nom de l'essai éponyme d'Antonin Artaud paru en 1947.

Ensuite j'ai appris en prêtant ma voix au documentaire, que Van Gogh a failli devenir pasteur, comme son père, mais qu'il a planté ses examens. Il s'est donc orienté vers le métier de prédicateur laïc qui l'a conduit à se rendre en Belgique auprès des mineurs, de la classe ouvrière donc, pour y remplir une mission évangélique. En clair, dans les années 60, Van Gogh aurait sans doute été un prêtre blouson noir...et aujourd'hui, il aurait peint les affiches de campagne de Mélenchon. Mais là, je m'avance un peu.

Enfin et c'est le plus important, Van Gogh était fan du peintre nippon Hiroshige. Ce n’est pas une découverte mais c’est un aspect méconnu du grand public que présente l'exposition montée l'an dernier à la Pinacothèque. Van Gogh inspiré par le maître japonais dans ses dessin, dans son traitement des couleurs et de la lumière. Je vous recommande un coup d’œil sur l’influence de ce peintre asiatique sur le maître de l’impressionnisme, c’est tellement criant qu’on en retire parfois un sentiment étrange, au-delà de l’influence, il y a ce que j’appellerais des emprunts. Vous remarquerez sa façon surprenante de peindre la lumière, les soleils, une réinvention des codes couleurs des paysages et de la vie qui évidemment évoquent le pays du soleil rouge et dans le même temps la coloration des voyelles et des consonnes chez Rimbaud qui fut son contemporain.

Van Gogh Kamikaze, c'est évidemment un concept qui m'est très personnel et que je n'impose à personne.

Ci-dessous à gauche le Japonnais, à droite le Hollandais.

Rendez-vous le 1er février 2014 à 18h55 sur Paris Première

Van Gogh ce kamikaze...Van Gogh ce kamikaze...
Van Gogh ce kamikaze...Van Gogh ce kamikaze...
Van Gogh ce kamikaze...Van Gogh ce kamikaze...