Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Michael Bay est un cinéaste américain recruté par Samsung pour faire la promo d'un téléviseur incroyablement spohistiqué. Hier, alors qu'il est sur scène pour dire tout le bien qu'il pense du téléviseur, le cinéaste se mélange les pinceaux et perd le fil de ce qu'il doit dire en raison de son prompteur parti trop vite. Résultat, Michael perd ses moyens et quitte la scène humilié. Ci-après, pour les tétanisés de la prise de parole en public, 5 conseils pour éviter un naufrage en très haute définition...

Evidemment, sur les réseaux sociaux c'est la grande rigolade. Il est vrai que sur Twitter on trouve un inspecteur des travaux fini derrière chaque compte. Dois-je préciser que les plus grandes gueules de twitter dissimulée bien au chaud derrière leur peudo ne sont pas toujours les meilleurs clients quand il s'agit de venir défendre un point de vue quand on les invite mais c'est un autre débat. Revenons à Michael Bay et à ce Titanic de la prise de parole en public.

Pour éviter de finir comme ce Monsieur je vous donne 5 conseils pour commencer et finir un topo sur scène devant des gens qui vous regardent.

1. Si vous avez peur de parler en public, dites-le dès le départ : "Je suis très impressionné et je vous demande d'être indulgent car je n'ai pas l'habitude". Si vous avez peur du silence, imposez-le en vous taisant un peu pour capter l'attention au départ. Voyez Michael Bay arriver bille en tête et se mettre à réciter. Il va manquer de souffle, de concentration et de sérénité. Avec le résultat que l'on sait.

2. Venez parler pour de bonnes raisons. Ne montez pas sur scène pour occuper le temps de cerveau disponbile de l'assistance. J'ai vu trop de conférences où le temps de parole ressemble à une sorte de partage de Yalta. On est sur scène car notre entreprise est sponsor, donc il faut y être et parler longtemps. Pour dire quoi ? Souvent des conneries avec dedans les mots partenaires, clients et solutions blabla... Michael Bay ne savait pas ce qu'il foutait là réellement et c'est pour ça qu'il s'est planté. Venez parler aux gens de ce qui vous importe réellement, pour l'argent, pour être applaudi, pour les manupuler, venez avec vos raisons ou bien fermez votre gueule et céder votre place. Ou bien faites court, si vous êtes mauvais orateur, vous gagnerez l'immense gratitude de l'assistance.

3. Ne soyez pas l'esclave ou dépendant du dispositif comme Michael de ses prompteurs. Vous êtes déjà tributaire d'un micro, d'une accoustique, ne laissez pas ces putains de transparents à la con prendre la maîtrise de votre exposé. Aux chiottes les transparents. J'ai trop vu d'intervenants littéralement suspendus à leur prés', il y avaient passé des jours, tout ça pour que le projo les coupe, les déforme ou tombe en rade. Je les ai vus appuyant comme des damnés sur la télécommande pour faire défiler leurs camemberts, se tournant vers l'écran, montrant le dos au public. Les transparents sont un trou noir qui vous avale si vous n'êtes pas vigilant.

4. Si vous sombrez ou vous sentez partir, dites-le, mutualisez le problème. Rien de mieux pour mettre une salle dans sa poche que de lui dire qu'on est en train de couler. "Aie ! Là, je suis en train de perdre le fil de ce que j'ai à dire. Ou en étais-je ?" L'animateur viendra vous secourir, les rires voire les applaudissements vous remettront en selle. Prenez la salle à partie de votre trou de mémoire, de votre transparent qui foire ou de vos blocages. Tout le monde s'est planté un jour et tout le monde se plantera. Un détail, ne regardez pas dans le public, le type qui vous fait la gueule avec un regard méprisant. Regardez la personne d'à côté qui boit vos paroles.

5. Même sur le navire qui coule, ne perdez pas de vue votre objectif. Si vous êtes sur scène c'est que vous étiez d'accord pour y monter et que vous aviez ne serait-ce qu'un mot à dire. Au lieu de battre en retraite comme ce grand rélalisateur qui commande paraît-il dans ses films à un barnum géant de robots menaçants, restez-y jusqu'au bout même si c'est pour faire plus court que prévu. "Je ne me souviens plus de ce que j'avais à vous dire, j'ai tout oublié mais si vous deviez retenir une chose, c'est celle-ci". Et vous dites, "Voilà, le téléviseur Samsung incurvé est une machine fantastique. Je devais vous dire ceci et cela, je ne m'en souviens plus, je suis tétanisé, mais je sais une chose, je n'ai jamais regardé la télé aussi bien qu'avec cette machine. Au revoir, merci et pardonnez-moi, je ferai plus long la prochaine fois".

Evidemment, ces 5 conseils sont réservés aux plus rétifs d'entre vous à la prise de parole en public. Les surdoués les prendront de haut. Dommage car ce sont généralement eux qui sont victimes de la panne de télécommande qui actionne le vidéoprojecteur...