Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chère P...

Vous m'avez adressé cette année ainsi que vos collègues pas moins de 5 mails pour appeler mon attention sur la nouvelle carte de voeux du président de votre excellent groupe international. J'ai même reçu une invitation à un petit déjeuner pour visionner la carte qui m'allait être envoyée.

C'est dire si dans un sens ou dans un autre, votre carte de voeux vallait le déplacement.

Comme vous j'ai décidé de faire de ma carte de voeux numérique un véritable "event" dans le cadre d'une "opé" dont vous voudrez bien "sauvez la date" à l'aide de ce mail que vous pourrez considérer comme un "reminder".

N'ayant pas les moyens de m'offrir un showcase ni un afterwork avec DJ pour vous présenter ce qui me paraît être une véritable innovation digitale à quelques jours des soldes et de la Saint-Valentin plebiscitée par 89% des Français, j'ai préféré vous faire un mail directement.

A mon tour donc de vous adresser ma carte de voeux numérique et son making off.

Voici la carte numérique proprement dite ; j'interprète une sorte de Père Noël version 2050 à la fois digital et inspirant. L'astuce numérique est que l'on croit que je chante Petit Papa Noël sans ouvrir la bouche. Nous sommes au coeur de l'innovation ici.

Le making off, ensuite, apporte à la cible de ces voeux, le reveal où l'on comprend que ce n'est pas moi qui chante avec mon ventre mais Tino Rossi ressuscité par la magie holographique.

Le coq en arrière plan suggère que la vidéo a été réalisée en France.

Petit clin d'oeil au Made in France qui a marqué les forces vives de la nation en 2013.

Les litchis qui décorent mon bonnet sont un clin d'oeil à l'année 2014 qui s'ouvre devant nous, pleine de promesses que personne ne tiendra mais j'aime bien les litchis.

Ne voyez-là que le travail d'un amateur, je n'ai pas hélas les moyens d'un groupe multinational.

Au-delà des messages de fond, ce package transmedia à vocation viral n'a d'autres ambitions dans la forme que de démontrer qu'il n'y a pas de développement stratégique sans une présence forte sur les réseaux socials.

Pour bien faire, il faut visionner la première vidéo le 1er janvier juste après les 12 coups de minuit et la suivante juste après puisqu'elle révèle les conditions d'élaboration de la première. La carte a déjà servi pour Noël car les temps sont durs, vous le savez mieux que moi, Chère P.

Voilà pour ces voeux du coeur.

Excellente année 2014 et pareillement.