Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Une performance pour le musée écologique et environnemental du Grand Duché de Luxembourg

Le musée écologique et environnemental du Grand Duché de Luxembourg me commande pour une somme très conséquente une expo photo conceptuelle intitulée Dadou à la vergerie. Je demande à la conservatrice ce qu’est une vergerie et l’adorable Albina de Constance Gervais me regarde avec un air ambigu d’aristocrate effrontée et me tend un recueil de contes érotiques orientaux, « Le verger des caresses ».

C’était en janvier dernier. J’ai depuis eu le temps de travailler sur une sorte d'installation verte et durable où je mets en scène une jeune fermière auvergnate souffrant d’un dérèglement hormonal et celui que j’appelle le faune aux yeux fermés, créature errante des espaces cultivés fruitiers.

Dans le livret qui accompagne la performance, le jeune faune est abandonné nu par ses parents aux portes d’une vergerie où il accomplira son éducation à un rythme aussi soutenu que sa croissance accélérée puisqu’il souffre d’une anomalie biologique. En longeant serres et poiriers, le jeune faune fait l’apprentissage du désir et découvre les secrets de la vergerie avec la jeune fermière qui devient, d’une certaine façon, son initiatrice. C’est sans compter, hélas, avec le frelon maléfique qui pique le héros nu sur le gland, lequel enfle dans des proportions dissuasives pour la jeune fermière qui tente de percer l'abcès avec le couteau qu'elle cache dans son panier.

Le faune aux yeux fermés qui a désormais atteint sa 19e année panique et tente de fuir la vergerie, mais la porte grise au fond du jardin est irrémédiablement fermée à cause du socialisme ! Il se réfugie dans la serre des délices où sa plaie sera soignée par succion par une laie douée de pouvoirs magiques. A la fin de ce conte vert, le sexe du jeune faune aux yeux fermés est transformé en robinet de jardinage, car il n'en trouve pas d'autre usage. Le faune passe le restant de sa vie parmi les poires de la vergerie enchantée à relire les oeuvres complètes de Gérard de Villiers.

J’ai livré donc au musée écologique et environnemental du Grand Duché de Luxembourg cette commande aujourd’hui et l’institution m’a demandé de la mettre en ligne pour intéresser le grand public aux performances de l’art écologique.

Ceci dit, depuis que j’ai ouvert cette page à la lecture, de nombreux artistes m’ont appelé, dont Philippe Parreno, bientôt dans La Grande Expo, pour me dire que mon travail lui évoquait celui de son maître Matthew Barney. Les ayants droits du Corbusier se sont également manifestés pour me dire que l’architecte - à qui Paris Première consacre ce soir à 18h50 le deuxième épisode de La Grande Expo – avait voulu, en son temps, construire un jardin fruitier géant de plusieurs étages qu’il aurait aimé appeler la vergerie. Mort à 77 ans, le Corbusier n’a jamais pu réaliser ce travail.

Cette performance lui est dédiée.

Evidemment, si vous aviez un problème d’interprétation de cette œuvre totale, le médiateur culturel que je suis se tient à votre disposition.

PS : Une critique de Beaux-Arts Magazine parle au sujet de mon travail d'une oeuvre étrange, empreinte de sensualité vitaminée.

Le jeune faune est abandonné nu par ses parents aux portes d’une vergerie.

 Une performance pour le musée écologique et environnemental du Grand Duché de Luxembourg

En longeant serres et poiriers, le jeune faune fait l’apprentissage du désir.

 Une performance pour le musée écologique et environnemental du Grand Duché de Luxembourg

Il découvre les secrets de la vergerie avec la jeune fermière qui devient, d’une certaine façon son initiatrice !

 Une performance pour le musée écologique et environnemental du Grand Duché de Luxembourg

C’est sans compter, hélas, avec le frelon maléfique qui pique le héros nu sur le gland...

 Une performance pour le musée écologique et environnemental du Grand Duché de Luxembourg

La jeune fermière tente de percer l'abcès avec le couteau qu'elle cache dans son panier. Peine perdue.

 Une performance pour le musée écologique et environnemental du Grand Duché de Luxembourg

Le faune aux yeux fermés, l'extrémité douloureuse, a désormais atteint sa 19e année et paniqué, il tente de fuir la vergerie.

 Une performance pour le musée écologique et environnemental du Grand Duché de Luxembourg

Mais la porte grise au fond du jardin est irrémédiablement fermée à cause du socialisme !

 Une performance pour le musée écologique et environnemental du Grand Duché de Luxembourg

Il se réfugie dans la serre des délices.

 Une performance pour le musée écologique et environnemental du Grand Duché de Luxembourg

Sa plaie sera soignée par succion par une laie douée de pouvoirs magiques (croui-croui).

 Une performance pour le musée écologique et environnemental du Grand Duché de Luxembourg

A la fin de ce conte vert, le membre inférieur du jeune faune aux yeux clos est transformé en robinet de jardinage, car il n'en trouve pas d'autre usage.

 Une performance pour le musée écologique et environnemental du Grand Duché de Luxembourg

Le faune passe le restant de sa vie parmi les poires de la vergerie enchantée à relire les oeuvres complètes de Gérard de Villiers.

 Une performance pour le musée écologique et environnemental du Grand Duché de Luxembourg